Retour sur trois mois d’aventure

Déjà plus de 3 mois depuis mon dernier article publié sur pərˈspektiv. Si vous vous souvenez bien, je préparais un voyage autour du monde qui allait m’amener en Asie, en Égypte et au Royaume-Uni. On dirait bien que toute bonne chose a une fin. Après 6 pays en 90 jours et plus de 10 000 photos, me revoilà au Canada.

Mix3pays

Avant de partager mes photos avec vous, revenons plutôt en arrière. Dans mon dernier texte j’expliquais quel équipement je voulais amener et les dilemmes que j’avais.

Premièrement, notre technique de transfert de photo, de la carte mémoire jusqu’aux disques durs externes, s’est très bien déroulé. Les grosses journées avec beaucoup de photos pouvaient prendre plus de temps à transférer, mais je pouvais me coucher en paix, sachant que mes photos étaient sauvegardées sur 2 disques durs externes que moi et ma copine traînions chacun dans nos sacs-à-dos.

Petite embûche lors de notre arrivée à Bangkok, nous nous somme rendu compte que notre clé USB pour transférer nos photos sur la tablette ne fonctionnait pas. Nous avons dû aller à un des centres d’achats de Bangkok pour s’en procurer une nouvelle. Heureusement, Bangkok est un ville très développée avec beaucoup de magasins d’électronique. Nous aurions pu être bien mal en point, incapable de transférer nos photos. La prochaine fois je m’assurerai de tester tout mon équipement avant le départ.

Je vous parlais aussi du dilemme d’apporter mon flash externe. J’ai finalement penché pour ne pas l’amener et lorsque la lumière serait trop basse, d’utiliser mon trépied. Je peux vous confirmer que ce fut une excellente idée et que je n’ai jamais regretté de l’avoir laisser derrière.

Je croyais que les 2 cartes mémoires d’extra allaient être inutiles mais j’avais tord. Une seule fois j’ai rempli ma carte mémoire principale et j’ai dû la changer. Nous étions à Angkor Wat et je peux vous dire que si je n’avais pas eu cette carte extra et avais dû limiter mon nombre de photos, j’aurais été bien déçu. Donc la leçon tirée de cette expérience: les cartes SD peuvent vous sauver. Aillez-en autant que vous voulez, elles ne pèsent rien (même lorsqu’elles sont pleines de photos 😉 ).

Notre chargeur de batteries double n’a malheureusement pas fini le voyage. Une fois rendu à Londres, la connexion du fil avec le boitier ne fonctionnait plus. Heureusement, mon cousin que nous allions visiter là-bas, en avait un qu’il nous a prêté pour le reste du voyage.

Pour ce qui est de l’objectif macro 100mm, j’ai décidé de l’amener avec nous. Mais pour être totalement honnête, je n’aurais pas dû. Pour le peu de photos qui ont été prisent avec, ça n’en valait pas la peine. Un objectif grand-angle aurait été beaucoup plus utile. À mettre sur ma liste d’achat!

Un autre petit embêtement que nous avons dû affronter à été le bris de l’objectif principal de ma copine. L’engrenage qui permettait à la lentille de zoomer a cassé. Elle était vieille mais on ne pensait pas qu’elle allait briser durant le voyage. On a dû faire un arrêt au magasin Canon à Saigon pour s’en procurer une nouvelle.

Pour ce qui est du reste de l’équipement, tout nous a été utile.

Publicités

Une réflexion sur “Retour sur trois mois d’aventure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s